Sans titre-2

 

Lorsque l'on choisit ses fruits et légumes au supermarché, on ne prête pas toujours attention aux étiquettes qui se trouvent dessus. Pourtant, il faudrait les regarder de plus près, car elles contiennent des informations importantes qu’il est bon de connaître pour notre santé.

 

Ces fameuses étiquettes indiquent non seulement la date de péremption, mais aussi et surtout des chiffres qui indiquent la méthode de culture du fruit ou légume en question, en différenciant ceux qui sont issus de la culture intensive, c’est-à-dire ceux qui sont génétiquement modifiés, de ceux qui sont cultivés de manière traditionnelle, donc sans matière chimique, et de ceux dont la culture implique l’intervention d’engrais et de produits chimiques.

 

 

 

 

Pour faire la différence entre ces trois types de culture, il faut se référer au numéro d’identification qui se trouve sur chaque fruit et légume et qui se compose généralement de 4 ou 5 chiffres.

 

Lorsque le code commence par un “3” ou un “4”, cela signifie que le fruit ou légume en question a été cultivé avec engrais et pesticides, etc.

 

Si le numéro de l'étiquette contient cinq chiffres est commence par un “8”, alors la provenance du fruit ou légume est celle de la culture génétique : c’est ce qu’on appelle les OGM (Organisme Génétiquement Modifié).

 

Mais si l'étiquette débute par un “9”, on a alors affaire à des fruits et légumes bios.